Le couple rouet - lanterne
l‘extrémité de l‘arbre moteur en butée sur un butoir en bronze
Schéma de l‘arbre moteur
Appareil essentiel de prise de vent, appareil moteur, l'arbre des ailes introduit le mouvement de rotation à l'intérieur du moulin, le communicant aux mécanismes internes jusqu'aux meules.
 
L'arbre du moulin à vent (2) est tiré d'un chêne équarri dont on a enlevé l'écorce et l'aubier. Sa longueur est de 4m60, sa section la plus forte est un carré de 60 cm de côté.
Une tête de fonte (1), de plus d'une tonne, avec une extrémité munie de quatre ailettes, est encastrée avec précision dans les logements ménagés à l'avance dans l'arbre.
Le système de freinage
Mes sources :
- Le moulin d'Achicourt et les moulins de la région d'Arras. Par Jean-Michel DECELLE - Paulette GOURNAY - Francis PERREAU - Mairie d'Achicourt (1996)
- Photos - vidéo : René Lagache
Les alluchons du rouet et les fuseaux de la lanterne
A gauche, l''extrémité de l'arbre moteur côté queue, appuyant sur le butoir en bronze.
A droite détail du couple alluchons du rouet / fuseaux de la lanterne.
On voit également le feuillard de la ceinture du frein.
L'extrémité extérieure, appelée tête d'essieu, peinte en rouge, est percée de deux trous pour les verges, poutres qui forment l'ossature des ailes.
Le collet (4) de l'axe (partie rétrécie et cylindrique, derrière la tête d'essieu) est bardée de lamelles métalliques attachées dans le sens de la longueur, - les allumettes- et repose sur une partie évidée, placée sur le sommier du marbre - ou joug -.
L'autre extrémité, également renforcée, pivote sur un bloc de pierre bleue, le mortier ou heurtoir (5), et se termine par un butoir en bronze.
 
Afin que l'arbre tournant reste en place, il est incliné de 16° par rapport à l'horizontale, ce qui permet également de mieux exploiter l'énergie du vent. On reconnaît habituellement au vent un angle d'incidence d'une dizaine de degrés.
 
Un rouet de 2m80 de diamètre est assujetti à l'axe. Par l'intermédiaire de ses alluchons (6), il entraîne une lanterne conique (3) , couplée à l'arbre vertical (8) de 1m60 de  diamètre moyen, haute de 0m40, garnie de chevilles de 7cm - ou fuseaux (7) - en bois dur (charme), qui convertit la rotation horizontale en rotation perpendiculaire.
L‘extrémité de l‘arbre moteur recevant à l‘extérieur de la toiture les ailes
Visites
Accès
L'association la tourelle
Les meules
Les ailes
L'arbre moteur
Le monte sacs
Sites
Le moulin aujourd'hui
Historique
Album photos
Chercher
Retour "Accueil Bienvenue à Achicourt" (site privé)
Accueil
Le rez de chaussée
Le moulin la tourelle d'Achicourt
Site de René Lagache
Description
Reconstruction
Site créé par René Lagache  - Achicourt
Copyright  2010  -  2011 - 2014