Page précédente
Le soudeur assemblait les pièces façonnées par le chaudronnier
Chariot de transfert et élévateur destiné à l‘Atelier d‘Entretien des Châteaux à l‘usine Cogéma La Hague
André Dujardin, chaudronnier, prenant la pose sur un turbo-séparateur qu‘il a contribué à fabriquer et à assembler
Les différents départements de l'usine d'Achicourt
Le bureau d'études
La chaudronnerie
 
Autre pilier de l'usine Bracq-Laurent : l'atelier de chaudronnerie. Sous les mains expertes des chaudronniers, les feuilles de métal y devenaient de véritables objets, de taille plus ou moins imposante.
Changement de décor. Dans le bureau d'études, les machines cédaient la place à des tables à dessins. A partir d'un croquis et de quelques notes prises lors d'un rendez-vous avec un client, les dessinateurs élaboraient les plans, les dessins et les nomenclatures des machines qui allaient ensuite être fabriquées dans les différents ateliers de l'usine.
Accueil
Après la fermeture
Avant-propos
Les hommes
Les fabrications
Les  Etablissements BRACQ-LAURENT 1879-2009
De Lens à Achicourt
L'usine d'Achicourt
Les usines Bracq
Conception René Lagache - Pierre Bracq - 2012
Contacts :
Monsieur Pierre Bracq : pierre.bracq@orange.fr
René Lagache (pour les pages WEB) : rlagache@nordnet.fr