La potence avec la meule tournante relevée
Retour
On dépose la trémie, le plateau et le coffre de l'archure, le gros fer de meule et la petite lanterne. On accroche un arceau à la vis de la potence et on peut relever, déplacer sur le côté et retourner la meule tournante (1200 kg !)
La meule inférieure, avec au centre, le fer
du variateur, qui permet de régler l'écart,
entre les meules.
Le dessous de la meule supérieure, la "tournante" avec au centre, l'anille, qui s'appuie sur le fer du variateur du système de réglage de l'écartement des meules.
Le relevage des meules
Les meules dormante et tournante frottant l'une contre l'autre pour écraser le blé, le relief de la denture se détériore. Le système de relevage de la meule permet de lever et retourner la meule tournante et dégager la meule dormante pour les retailler, cela s'appelle le rhabillage des meules.
Cet accessoire a servi en août 2003 pour nettoyer l'ensemble des meules.
Le dessous de la meule tournante
La potence avec la meule tournante relevée
La potence de relevage des meules
Photos et vidéo : René Lagache
La meule inférieure et le fer de variateur
Site créé par René Lagache  - Achicourt
Copyright  2010  -  2011 - 2014